Une saison blanche et sèche d' André Brink

Publié le par Hélène

Une saison blanche et sèche d' André Brink
Livre de poche / 404 pages




Dans la moiteur des nuits orageuses de Pretoria, Ben Du Toit découvre un monde tout proche et pourtant si loin de sa vie d'Afrikaner. Peu à peu, il ouvre des yeux incrédules sur un système qu'il cautionne par ignorance et par lâcheté et qui entretient une communauté, un peuple, dans le désespoir et la résignation. La naïveté de Ben est telle qu'il croit encore à une justice où toute notion de couleur ou de race serait abolie, mais dans les années quatre-vingt en Afrique du Sud, l'espoir est un privilège de Blanc. Loin d'avoir voulu faire de son personnage un héros acquis à une cause humanitaire, André Brink dépeint un homme révolté qui se battra pour comprendre pourquoi les services de police peuvent en toute impunité tuer des hommes parce qu'ils sont noirs. Dans le pays de l'apartheid, les moyens pour préserver la sécurité d'État sont expéditifs, Ben l'apprendra à ses dépens. L'ouvrage, interdit en Afrique du Sud dès sa publication, recèle aujourd'hui toute la force d'un témoignage et demeure, malgré un contexte politique heureusement pacifié, d'une bouleversante humanité.




J' ai fait la découverte d' André Brink avec ce titre. C'est une lecture captivante, un témoignage qui nous emporte dans une histoire d' homme et de femmes, une époque et un pays. Beaucoup de thèmes sont abordés et explorés avec minutie dans ce roman, André Brink parviens avec succès -à mon avis- à mêler la grande et la petite histoire. C'est si rare.
C'est un roman qui date de 1979, traduits en 1980 en français (il a reçu le prix Médicis étranger la même année).
On a hélas l' impression que beaucoup de ce qu' il dénonce est encore d'actualités.
Un roman complet et passionnant à lire.


4,5/5

Commenter cet article

Hilde 23/11/2012 21:02

C'est un très beau roman, un témoignage qui prend aux tripes. J'avais été profondément secouée après sa lecture.