Une enquête de Pepe Carvalho - Tatouage de Manuel Vasquez Montalban

Publié le par Hélène

Tatouage de Manuel Vasquez Montalban
Points / 246 pages




Le noyé est sans visage : les poissons le lui ont dévoré. Seul signe distinctif, ce tatouage : "Né pour révolutionner l'enfer." La phrase sonne comme un avertissement. Le détective Pepe Carvalho aurait dû y prendre garde. A la recherche de l'identité du cadavre anonyme, son enquête le mène des rues de Barcelone au quartier rouge d'Amsterdam... où il va peu à peu comprendre le sens du message.


Tatouage est, semble-t- il, le second volume après « J'ai tué Kennedy ou les Mémoires d'un garde du corps » mettant en scène le scène enquêteur Pepe Carvalho. Il n'est pas indispensable d'avoir lu le premier volume avant d'ouvrir celui-ci. Je découvre pour la première fois l' univers de Manuel Vasquez Montalban et à aucun moment je ne me suis sentie perdu.
Pepe Carvalho est un enquêteur, fin gourmet, un peu bourru, cynique, brillant et surtout extrêmement attachant. L' enquête n'est pas extraordinaire, ni inoubliable mais elle est bien menée, rythmé, avec ce qu' il faut, à mon avis, de suspens et de danger. On est pris dans les mailles de l' histoire, on découvre avec plaisir et bonheur à la suite de Pepe Carvalho une toute petite part de Barcelonne et plus généralement de la Catalogne.
Une lecture très agréable et un plaisir que l' on souhaite renouveler.


4/5

Publié dans Littérature espagnole

Commenter cet article