Traversée de Nikki Gemmell

Publié le par Hélène

Traversée de Nikki Gemmell
10:18 / 222 pages






Présentation de l'éditeur :
Fin, une jeune journaliste de Sydney, fatiguée de sa vie citadine et des faits divers sordides, saisit l'occasion qui lui est offerte de couvrir une expédition scientifique en Antarctique. Ce désert blanc, le plus inhospitalier de tous, continent de légendes et de souffrances, n'est-il pas l'une des dernières frontières de notre monde ? Durant la traversée, elle apprend à vivre dans la promiscuité du bateau, dans cette micro-société cosmopolite et essentiellement masculine où le regard de l'autre prend une importance considérable. Le monde clos du bateau et des campements a ses règles et ses tabous que Fin met à mal lorsqu'elle tombe amoureuse. La vie sur le continent sauvage se révèle à la fois dure et enthousiasmante, âpre et enrichissante.


Encore un avis mitigé (j'aime, j'aime pas) mais avec une petite préférence pour ce dernier titre...
Je me suis délectée de ce roman lorsque la part autobiographique transpire de l'histoire. J' ai aimé les description de journaliste les ambiances, les anecdotes, les paysages. Par contre et je sens d'avance que je vais avoir du mal à expliquer clairement ce qui reste pour moi un sentiment vague, j'ai moins accroché à la trame et à la construction du roman. J' ai eu l'impression que quelque chose était bancale dans cette histoire, je reste égalemnt un peu sur ma fin. Pas tout a fait satisfaite ! Est-ce l'histoire d'amour qui m'a paru parachuté là et qui s'achève "facilement" ou l'aventure qui est présente tout au long de ce roman mais qui ne prend jamais la première place perpétuellement éclipsé ?
Plusieurs sujet et style sont explorés mais aucun n'est menés au bout, plus j'y réfléchis et plus je pense que c'est le côté "à moitié", "à demi" qui m'a dérangé : semi-autobiographique, des passages de description et d'observation des hommes où ressort la journaliste à côté des mises en situation romanesque, à moitié roman d'aventure et d'amour.
Mon avis peut vous paraître plutôt négatif et pourtant j'ai découvert à travers ce roman une plume extraordinaire. J'ai aimé cette écriture fluide sans fioriture le rythme qu'elle donne au roman.


3,75/5

Commenter cet article