Sélection du Prix Mare au Diable 2009/2010 - Le gardien du testament d' Eric Van Lustbader

Publié le par Hélène

Le gardien du testament d' Eric Van Lustbader
Livre de Poche Thriller / 633 pages








Prenez une dose de religion, des sociétés secrètes et surtout influente, n'oubliez pas le secret dont la révélation bouleversera à coup sûr l'ensemble du monde, situez le tout de nos jours mais sans omettre d'évoquer les siècles précédents. Vous obtiendrez alors un livre dont la recette déjà appliquer dans le passé le fera ressemblé à ses prédécesseurs. Je vous présente donc le résumé du gardien du testament :

1142, Trébizonde. L'Ordre des observantins gnostiques est attaqué par les Chevaliers de Saint-Clément, faction du pape destinée à démanteler les hérétiques et autres adversaires du catholiscisme orthodoxe. Tout porte à croire que la bataille, sanglante, n'a laissé aucun survivant. La clé d'une mystérieuse cachette renfermant les secrets d'une importance capitale est-elle passée aux mains de l'ennemi ? L'Ordre a-t-il réellement été éradiqué ? De nos jours, Braverman Shaw – ''Brav'' pour les intimes - voit son père mourir dans une explosion qu'on essaie de faire passer pour un accident. Brav se rend compte que son père était un éminent membre de l'Ordre et qu'il espérait transmettre à son fils cet héritage... Sa mission : protéger à tout prix le testament du Chirst.



Bon soyons clair dès le début, ce n'est pas d'un strict point de vue littéraire un très bon livre. Cependant la recette fonctionne pas trop mal, ce pavé ce lit vraiment bien, captivant et palpitant on a la un bon thriller. Certes il y a quelques longueurs, de plus on connaît la fin avant d'avoir atteint le milieu du roman et pourtant on continue de le lire. Parfait pour se détendre dans ces moments de la vie où l'on ne sent pas le courage d'entamer des livres trop complexes...


Lu dans le cadre du Prix littéraire des bloggeurs, Prix Mare au Diable 

carte-visite-mare-au-diable.jpg

Commenter cet article

Lolotte 12/02/2010 22:34


Je l'ai lu aussi. Je ne suis pas super fan de ce genre littéraire mais ça se laisse lire, et heureusement car c'est quand même un pavé.


Géraldine 01/02/2010 18:08


Effectivement, la recette a déjà été bien utilisée... Dommage aussi que maintenant, les thrillers fassent quasi tous plus de 600 pages...


George 30/01/2010 14:34


Un titre peut -être à retenir pour cet été sur la plage ! ;)