Paradis Conjugal d' Alice Ferney

Publié le par Hélène

Paradis Conjugal d' Alice Ferney
Babel / 389 pages




Quelle alchimie installe un couple dans la durée ? Aime-t-on toujours comme on le devrait ? Par quels doutes, quels regrets, quelles fêlures, quelles peurs le lien conjugal est-il quotidiennement menacé ? En attendant son mari, qui ne rentrera peut-être pas, Elsa Platte regarde avec ses enfants le film de Joseph L. Mankiewicz Chaînes conjugales, qui met en scène comme en miroir trois femmes confrontées à la crainte de perdre l'amour de leur vie. Son anxieuse rêverie se mêle à l'émotion cinématographique, sa réflexion se nourrit des aventures des héroïnes... Une œuvre d'art peut-elle apporter du réconfort plus sûrement qu'une personne ? Dans une mise en abyme remarquable de sensibilité et de finesse psychologique, Alice Ferney rend hommage au pouvoir évocatoire du cinéma mais prouve magistralement que seule la littérature sait capter dans toutes ses nuances la vérité intime d'un être.

Un roman qui m'a laissé plutôt indifférente, j' ai eu beaucoup de difficulté à m' intéresser à l'autopsie de ce couple qui sombre, sombre encore et toujours. Mise à part la construction originale, je n'y ai pas trouvé grand chose à me mettre sous la dent, pour moi c'est une lecture qui restera fade avec une narration extrêmement lente. Je n'ai pas vu le film de Joseph L. Mankiewicz « Chaîne conjugales » qui forme la trame de fond et si je m'en tient à cette lecture, je n'ai pas vraiment envie de le voir. Un comble !

3/5

 

 

.......................................

  ......................

 

 

D'Alice Ferney, j'ai lu : 

Dans la guerre (mon avis)

Grâce et Dénuement (mon avis)

Paradis conjugal (ci-dessus)

Les autres (mon avis)

Commenter cet article