Orages Ordinaires de William Boyd

Publié le par Hélène

Orages Ordinaires de William Boyd
Seuil / 475 pages








Lorsque la vie d'Adam Kindred va basculer....
Adam Kindred est un jeune climatologue de passage à Londres pour un entretien d'embauche. Attablé dans un petit restaurant il va faire connaissance avec son voisin de table, immunologue de métier. Lorsque l'homme part oubliant un dossier, Adam Kindred va cherché à le lui restituer. Il trouvera l'homme poignardé dans son appartement. Négligence, naïveté ou simple malchance va obliger Adam Kindred à s'enfuir et disparaître aux yeux de notre société. C'est pour échapper à la fois au tueur qu'il a surpris mais également à la police qu'il va se créer un refuge sur les bords de la Tamise. Une seul solution se présente à lui, enqueter sur ce fameux dossier qu'il a conservé avec lui dans sa fuite et démasquer aux yeux de tous la conspiration de puissantes firmes pharmaceutiques et la dissimulation des effets secondaires mortels sur de nombreux enfants de leur nouveau traitement médical contre l'asthme.




Je sens qu'il va mettre vraiment difficile d'être complète mais je vais
tenter.

Après le roman, les biographies imaginaires, les nouvelles, le roman d'espionnage historique, William Boyd s'essaie dans son nouveau roman au thriller moderne. Le succès de son entreprise est à relativiser.
L'entreprise qu'il a tenté était dès l'idée de départ des plus hasardeuses pour faire disparaître un homme dans notre monde moderne, il fallait des solutions et des justifications possibles. La disparition en elle même est plutôt bien réussi, plausible disons. Par contre les ressorts de l'intrigue et le suspens sont parfois un peu bancal, rocambolesque. On flirte de temps à autres avec les clichés les plus connus du genre , des coïncidences de rencontres paraissent bien pratique. Cela nous donne une histoire qui avance par à coups allant de retournement en retournement souvent alambiqué.  Plus Adam Kindred évolue dans la clandestinité et plus William Boyd se sert de lui pour réaliser en parallèle un portrait des exclus de ceux qui furent amenés pour des raisons toujours différentes à vivre en marge de notre société. Il évoque également au travers des lobbies pharmaceutiques la puissance de l'argent, et le poids du monde économique. C'est ce mélange de portrait et de sujet qui fait la force et l'originalité de ce roman, il n'est pas que la énième version de l'histoire du pauvre homme innocent qui n'a rien fait et qui à la suite d'un malheureux concours de circonstances voit sa vie menacée.

Au délà des procédés narratifs, d'une technique et une construction qui paraît plutôt simple voir simpliste, j'ai retrouvé l'écriture et le style de William Boyd. L'ironie, la critique est présente et malgré quelques ratés le suspens marche plutôt bien. Une mention spécial pour la documentation importante qui soutient l'intrigue. Elle n'est pas sans rappeler des faits qui se sont déroulés lors d' essais clinique pour de nouveaux traitement en Grande-Bretagne.


Une lecture agréable à condition que l' on n'y ait pas mis trop d'espoir...

Ma note : 4/5


42823900.jpg(Sitôt arrivé sitôt lu)
On en parle chez Luocine...


Commenter cet article

brume 16/07/2010 19:58


Je viens de le finir et j'ai passé un bon moment de lecture. Ce roman vaut surtout pour sa galerie de personnages atypiques et la description très réalistes des méandres de l'industrie
pharmaceutique !


Luocine 26/06/2010 12:57


je viens d'écrire une page sur ce livre et j'aime bien à l afin mettre un lien vers une autre blog qui permet de découvrir une autre opinion. Cette fois je pense que nous sommes plutôt d'accord
mais j'ai bien aimé votre blog alors j'ai mis un lien vers vous
Amicalement Luocine
http://luocine.over-blog.com/


Hélène 28/06/2010 21:44



Merci luocine, je vais faire de même... j'ai découvert plein de bonne lecture à venir en lisant tes billets.


Amicalement



Pickwick 19/06/2010 00:27


Un gros coup de coeur pour moi...il faut dire que c'était mon premier Boyd, mais je l'ai dégusté d'une traite et avec quel bonheur !


Hélène 19/06/2010 11:32



Peut-être aimeras-tu également La vie des autres, c'est avec ce livre que je suis tombé sous le charme de cet auteur.