Le tombeau de Tommy d' Alain Blottière

Publié le par Hélène

Le tombeau de Tommy  d' Alain Blottière
Gallimard / 217 pages







Quatrième de couverture :
« J'avais depuis longtemps le désir de réaliser un film sur un héros, un vrai, si possible mort jeune et beau, quand j'appris l'histoire de Thomas Elek, dit « Tommy », un lycéen parisien, Juif hongrois, qui combattit le nazisme aux côtés du groupe Manouchian, et figura sur la fameuse Affiche rouge. En découvrant Gabriel, un adolescent d'aujourd'hui lui ressemblant comme un frère, je crus tenir le comédien idéal pour incarner Tommy, soixante ans plus tard. J'étais loin de me douter qu'au fil du tournage se nouerait entre le défunt et son interprète une intrigue bouleversante, invisible à l'écran.
 Ce roman secret que je suis encore seul à connaître, le voici. »




C'est un double roman fonctionnant en miroir, à la fois histoire du tournage d'un film et histoire de son héros. Sous l'objectif de la caméra, la vie de Tommy défile bousculant et métamorphosant celle Gabriel qui l'incarne à l'écran. Gabriel est un acteur incroyable, il interprète au plus proche de la réalité la vie du héros troublant le réalisateur et ses certitudes.
 Plusieurs sujets sont abordés : Comment raconter la vie d'un héros ? Comment le filmer ?

De cette histoire complexe et malgré sa qualité indéniable, j'en garderai un souvenir partagé oscillant entre l'intérêt et l'ennui. J'ai aimé l'histoire, j'ai aimé le style de l'écriture par contre j'ai été souvent dérangé par des répétitions et un sentiment persistant que l'auteur se voyait dépassé régulièrement par son sujet. Certains passages sont moins fouillés parfois même brouillon; l'histoire a assez peu d'ampleur, sans compter le héros trop mystérieux. Les chapitres reste vagues et j'ai du m'accrocher et résister à l'envie de reposer le livre sur son étagère. Je suis restée relativement indifférente au(x) héros, ressentant trop peu de chose pour que véritablement  l' histoire me touche ...



Ma note : 3/5






(4/7)

Commenter cet article

Schlabaya 08/08/2010 12:27


Je ne suis pas sûre que cette lecture me plairait à moi non plus... En tout cas, le challenge du 1% de la rentrée reprend cette année, c'est moi qui l'organise, tu es la bienvenue si tu veux
t'inscrire.


Hélène 01/09/2010 10:47



C'est vrai j'oubliais, j'arrive ...



constance93 09/01/2010 21:50


j'aime beaucoup ton blog : en regardant les livres sur lesquels je pourrais disserter en commentaire (ceux du challenge du 1% de la rentrée littéraire puisque j'y participe aussi :D ), je me rends
compte que je n'ai lu aucun de ceux que tu as lu. Grace à toi, je peux déjà avoir un avis sur mes prochaines possibles lectures. Celui-ci, par exemple. Je dois absolument le lire puisqu'il est dans
la liste d'un petit prix littéraire auquel je participe, et je sais déjà que la lecture sera longue...
Et en plus, même sans avoir lu les livres desquels tu parles, j'arrive à disserter ;D


Hélène 11/01/2010 17:18


Merci Constance, j'ai hâte de lire ta critique en allant régulièrement faire un petit tour sur ton blog