Le sang du pélican de Cris Freddi

Publié le par Hélène

Le sang du pélican de Cris Freddi
JCLattès / 331 pages





Homme de ménage méticuleux, il travaille en free-lance et s'est choisi une passion hors du commun : l'ornithologie. Il fait partie d'un petit groupe de "birders" qui partage son obsession, une brochette de jeunes marginaux tous plus farfelus les uns que les autres et qui ne vivent que pour leurs listes : échassiers, fauvettes et autres espèces de mouettes rarissimes. Tick, tick, tick. C'est un peu comme prendre son pouls et compter. Mais c'est aussi un compte à rebours. Lorsqu'on est jeune et déjà lassé de vivre, un hobby peut se révéler extrêmement dangereux. On décide un jour qu'on se suicidera après le cinq centième oiseau inscrit sur la liste - et si l'on est capable de se tuer, on peut tuer n'importe qui. Comment imaginer qu'un simple passe-temps puisse avoir de telles répercussions ?


Bof, bof, bof
J'ai déniché ce livre d'occasion à un prix vraiment dérisoire et heureusement face à la déception que fut cette lecture. Je me suis fait avoir par la couverture plutôt sympa quand au résumé de quatrième de couverture et bien il était plutôt tentant.
Le sang du pélican est un premier roman, peut être peut-on le lui accorder comme excuse, personnellement je me suis ennuyée presque de la première à la dernière page. D'ailleurs et c'est assez paradoxal, l'ennui ne vient pas parce qu' il ne s'y passe rien mais Cris Freddi n'a pas réussi à créer un intérêt pour son intrigue. Les seuls passages qui ont un tant soit peu éveillé ma curiosité sont ceux qui nous décrivait le monde des « Birders » ces fous d'ornithologie capable de faire des kilomètres et d'attendre des heures par tous les temps dans des postes d'observations dans l'espoir d'apercevoir des oiseaux rares qu' il n'ont pas encore pu voir.
Une lecture à vite oublier.


1,5/5

 

 

.......................................

  ......................

 

Challenge-anglais.jpg

 

9/10, Sur le blog : Passion-Livre

 

 


Commenter cet article