Le portrait de Mr. W.H d' Oscar Wilde

Publié le par Hélène

Le portrait de Mr. W.H d' Oscar Wilde
Folio 2euros / 143 pages
Traduit par
Jean Gattégno







Dans sa dédicace des
Sonnets William Shakespeare écrit ceci : « Au seul générateur des Sonnets que voici Mr. W.H. félicité et cette
éternité que promet notre poète à jamais vivant sont souhaitées par le
bienveillant aventureux divulgateur T.T. »


Une petite phrase qui aura suffit à susciter pendant des siècles et des siècles l'intérêt de nombre des ses lecteurs. Qui est ce Mr. W.H à qui l'ont doit si l'ont en croit l'auteur l' inspiration qui nous a donné de si belles pages de poésie. Nombreuses furent les théories qui se sont succédées, Le portrait de Mr. W.H nous présente celle d'Oscar Wilde. Il va l'inscrire dans un contexte romanesque.

Tout débute lorsque qu' un très vieil ami de notre narrateur, Eskrine, va lui faire part du vent de folie qui a emporté un de ses compagnons de jeunesse. Cyril Graham avait élaboré une théorie dans laquelle il attribué l'indentité de Mr. W. H. a un jeune acteur, Willie Hugues, jouant les rôles féminins. William Shakespeare et lui aurait été amant. Il met du temps à ressembler les preuves destinés à venir étayer sa théorie, trop de temps et décède avant d'avoir pu l'exposer aux yeux du publics. Fasciné par cette histoire qui a poussé un homme vers la mort, il va se plongé à son tour dans la lecture des sonnets cherchant dans les vers et les archives la moindre trace d'une preuve éventuelle.




À la manière d'un essais romancé on va en suivant cette théorie découvrir le théâtre élisabéthains. En gardant les Sonnets comme fil conducteur Oscar Wilde développe sa théorie en menant une véritable analyse de texte. Toujours plus élaborée, plus détaillée et précise, il se base sur une foule
de détails comme autant de preuve (chaque mot chaque vers sont autant de
détails). L'écriture d'Oscar Wilde est foisonnante, riche, précise mais malgré la force de persuasion qu'il met dans son texte je le trouve pas absolument convaincant. Est-ce à cause de son intégration dans un roman ? En prêtant à tord ou à raison, je n'en ai aucune idée , à William Shakespeare une relation amoureuse avec cette acteur, Oscar Wilde le voit en une sorte de modèle ou de miroir. Ce texte nous ramène à la propre vie d' Oscar Wilde.
En 1889, année de parution de ce court texte, Oscar Wilde avait vécu une passion avec Lord Alfred Douglas de Queensberry, passion qui après le scandale de Queensberry le mènera en prison. Pendant ses années d'emprisonnement il écrira De profundis et il s'en inspira pour écrire un long poème absolument magnifique à mon goût racontant les derniers moments d'un condamnée à mort.

La forme romancé était-elle une façon pour Oscar Wilde de se protéger ou de dénoncer de la répression puritaine de l'homosexualité en vigueur à la période victorienne ?

Ma note : 4/5

.............................
On peut retrouver ce texte en libre accès sur internet sur les deux sites suivants :
Ebooksgratuits et sur le site du Projet Gutenberg

.............................................

Un immense merci à  MARA. qui m' avait glissé ce roman dans son super colis du Swap de la St Patrick. Sans oublier Canel qui en fut l' organisatrice.

49109843

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pickwick 19/06/2010 00:31


Un grand plaisir de lecture pour un livre petit prix et qui ne s'endormira pas dans ma PAL, comment résister ? Je note !


Hélène 19/06/2010 11:29



Faut surtout pas résister à la tentation !