Le Diable, tout le temps de Donald Ray Pollock

Publié le par Hélène

Le Diable, tout le temps de Donald Ray Pollock
Albin Michel, Terres d' Amérique / 369 pages

Grand Prix de littérature policière, Roman étranger 2012
Meilleur livre de l' année 2012 d' après le magasine Lire




 

 

 

De la fin de la Seconde Guerre mondiale aux années 60, les destins de plusieurs personnages se mêlent et s'entrechoquent. Willard Russell, qui a combattu dans le Pacifique, est toujours tourmenté par ce qu'il a vécu là-bas. Il est prêt à tout pour sauver sa femme Charlotte, gravement malade, même s'il doit pour cela ne rien épargner à son fils Arvin... Carl et Sandy Henderson forment un couple étrange qui écume les routes et prend de jeunes auto-stoppeurs qui connaîtront un sort funeste.... Roy, un prédicateur convaincu qu'il a le pouvoir de réveiller les morts, et son acolyte Theodore, un musicien en fauteuil roulant, vont de ville en ville, fuyant la loi et leur passé. Donald Ray Pollock s'interroge sur la part d'ombre qui est en chaque individu, sur la nature du Mal.


C'est un livre effrayant, l'atmosphère y est lourde, pesante, le monde qui nous est décrit fait peur rien ou si peu de chose nous ramène à des sentiments plus apaisés. Les personnages m' ont paru chacun à leurs façons fous et dangereux. J' ai eu besoin d' un peu de temps à me faire au récit, les deux voir trois premières parties passées, le récit semble trouver son rythme, plus fluide et moins forcé.


4,25/5

Commenter cet article