Le cheval soleil de Steinunn Sigurdardottir

Publié le par Hélène

Le cheval soleil de Steinunn Sigurdardottir
10:18 / 187 pages







Présentation de l'éditeur

Elle porte le nom d'une fleur, mais Lilla n'a jamais eu le temps d'éclore. Elle a grandi dans l'indifférence de ses parents, trop occupés à soigner les enfants des autres. Lorsque son grand amour réapparaît des années plus tard à Reykjavik, Li décide de commencer à vivre. De remuer la terre souillée de ses souvenirs, depuis les nuits passées avec son frère dans le grenier, ses conversations avec une amie imaginaire, à son mariage raté, pour faire enfin pousser le bonheur. Mais les fjords glacés ne murmurent-t-ils pas que les chagrins d'amour se transmettent de génération en génération ?

 

 

 

 

C'est vraiment un très très beau roman. L'écriture est très poétique avec de très nombreuse hyperbole faisant ressortir les sentiments. Les relations entre les personnages surtout celle parent enfant sont parfois surprenante voir désarçonnante. J'ai trouvé qu' il y avait dans ce roman beaucoup de tristesse, l'histoire est assez sombre, désabusée. Nous et Li sommes heureusement préserver par l'innocence donné par l'enfance puis par l'humour salvateur de l'adulte. Li ne se plaint pas, elle observe et constate :
"Les gens comme elle ne devraient sans doute pas avoir d'enfants, surtout quand ils sont marqués pour la vie par un chagrin d'amour universel (...)"

Une très belle lecture

4,5/5
...........................................

Un mot des titres

Organisé par Calypso,

Pour voir la longue liste des participants et des lectures :ICI

 

Session 2, le 1 Septembre avec le mot "Soleil"SCIencextrA-soleil

Commenter cet article

zazy 24/05/2013 10:48

Oui, un beau livre que j'ai dû rendre à la bibliothèque !!!

Mélopée 12/09/2011 18:28


Voilà un bien bon livre ! Je me le suis offert car la couverture en poche me plait trop :)


Hélène 14/09/2011 18:50



moi aussi, je l'aime beaucoup, je la trouve tout en mystère



Valérie 02/09/2011 18:34


Attirée par la splendide couverture, j'ai été légèrement déçue par ce roman. Certes, l'écriture est sublime mais l'histoire m'a semblé trop superficielle.


Hélène 06/09/2011 19:18



C'est assez particulier la littérature islandaise. Tout à fait d'accord avec toi, l'écriture est a tombé par terre !



Sharon 01/09/2011 20:44


Je suis heureuse que cette lecture t'ait plu également. L'écriture poétique est vraiment une constance de l'oeuvre de Steinunn Sigurdardottir.


calypso 01/09/2011 19:41


J'ai déjà signalé sur un autre billet que je trouve la couverture sublime. Une belle lecture pour toi, ça fait plaisir !
Merci pour ta participation :)