Le boulevard périphérique d'Henry Bauchau

Publié le par Hélène

Le boulevard périphérique d'Henry Bauchauekej8v0t
Babel / 256 pages






Paris, 1980. Alors qu'il " accompagne " sa belle-fille dans sa lutte contre un cancer, le narrateur se souvient de Stéphane, son ami de jeunesse. Au début de la guerre, cet homme l'a initié à l'escalade et au dépassement de la peur, avant d'entrer dans la Résistance puis, capturé par un officier nazi - le colonel Shadow-, de mourir dans des circonstances jamais vraiment élucidées. Mais Shadow, à la fin de la guerre, s'est fait connaître du narrateur. Son intangible présence demeure en lui, elle laisse affleurer les instants ultimes, la mort courageuse - héroïque, peut-être - de Stéphane. Et la réalité contemporaine (l'hôpital, les soignés et les soignants, les visites, l'anxiété des proches, les minuscules désastres de la vie ordinaire, tout ce que représentent les quotidiens trajets sur le boulevard périphérique) reçoit de ce passé un écho d'incertitude et pourtant d'espérance...



Que ce livre est beau, c'est un roman qui m'a bouleversé, les larmes n'étaient pas loin. Les sujets abordés sont difficiles; on y parle de la mort, du combat, de la maladie mais avec une sensibilitée telle que l'on est touché au cœur. Chez Henry Bauchau, il y a au delà même de son écriture et de son style reconnaissable entre tous, un amour incroyable pour ses personnages et pour son prochain. J' ai été emporté dans son univers; ce livre, c'est un tourbillon d'émotion qui chose sûr ne m' aura pas laissé indemne.


5/5coupdecoeur2 

......................................................

Photo du Figaro

 

De Henry Bauchau, j'ai lu :

L' enfant bleu

Antigone (mon avis)

Oedipe sur la route (mon avis)

Le boulevard périphérique (ci-dessus)

 

 

...............................................................

 

..............................

 

MichelFolon

1/3, Chez Zazy

Commenter cet article

Catherine 28/10/2011 22:56


Ce roman m'avait été chaleureusement recommandé et il m'a plu mais ce n'est pas mon genre de littérature préférée (sur la maladie, la mort). Je n'ai rien lu d'autres de cet auteur.


Theoma 24/10/2011 20:41


ça ne va pas du tout, du tout. Un auteur que je n'ai toujours pas découvert et qui dort sur ma PAL !!!


Hélène 25/10/2011 17:54



Court surtout pour Henry Bauchau !