La Société des Jeunes Pianistes de Ketil Bjørnstad

Publié le par Hélène

La Société des Jeunes Pianistes de Ketil Bjørnstad
( Livre De Poche / 443 pages)






La Société des Jeunes Pianistes, c'est le nom que s'est donné un groupe d'adolescents passionnés, à Oslo, à la fin des années 1960. A la fois amis et rivaux, ils ont en commun l'amour de la musique ; pourtant, un seul remportera le concours du " Jeune Maestro ". Tous vont subir une terrible pression de leur entourage, mais surtout d'eux-mêmes. La Société des Jeunes Pianistes est un roman initiatique, grave et subtil, qui évoque le désir, la vie, la mort.


Personnellement j'ai un avis plutôt mitigé sur ce roman d'apprentissage, j' y ai trouvé du bon et du moins bon.
Écrit à la première personne du singulier, ce ''je'' parfois assez agréable à lire devient sur d'autres passages plutôt lourd et
pesant. Régulièrement je me suis retrouvée éloigné du roman, un peu comme si le narrateur ne voulait pas vraiment de moi. Je trouve également que certaines scènes auraient pu gagner en compréhension et en intensité si un narrateur autre avait fait son apparition. Après le décès de sa mère Aksel Vinding se réfugie dans la passion qu' il partageait tout deux, la musique. Il se consacrera tout entier, abandonnant ses études, à un seul but celui de devenir pianiste et de faire ses débuts sur la scène.
C'est un merveilleux hommage rendu à la musique classique, l'auteur lui-même musicien et compositeur, nous fait partagé avec beaucoup d'émotion et de passion son univers. Les références sont nombreuses et je me suis souvent arrêtée de lire, juste pour écouter ou réécouter les morceaux cités. Rien que pour cet hommage, ce livre vaudrait le coup d'être lu.
Ce livre n'a pas vraiment de fin, on ne sais pas vraiment ce que vont devenir Aksel et ses amis même si on peut parfois glaner de-ci de-là une idée ou deux.

4/5


Ketil BJORNSTAD

.........................

 

  8 ème pays visté, la Norvège 

logo3

Commenter cet article