La compagnie des menteurs de Karen Maitland

Publié le par Hélène

La compagnie des menteurs de Karen Maitlandekej8v0t

Sonatine / 569 pages






Présentation de l'éditeur :
1348. La peste s'abat sur l'Angleterre. Rites païens, sacrifices rituels et religieux : tous les moyens sont bons pour tenter de conjurer le sort. Dans le pays, en proie à la panique et à l'anarchie, un petit groupe de neuf parias réunis par le plus grand des hasards essaie de gagner le Nord, afin d'échapper à la contagion. Parmi eux, un vendeur de saintes reliques, un magicien, une jeune voyante, un conteur, une domestique, deux musiciens italiens, un peintre et sa femme enceinte. Neuf laissés-pour-compte qui fuient la peste mais aussi un passé trouble. Bientôt, l'un d'eux est retrouvé pendu, puis un autre démembré, un troisième poignardé... Seraient-ils la proie d'un tueur plus impitoyable encore que l'épidémie ? Et si celui-ci se trouvait parmi eux ? Toutes les apparences ne vont pas tarder à s'avérer trompeuses et, avec la mort qui rôde de toutes parts, les survivants devront faire preuve d'une incroyable sagacité, au milieu des secrets et des mensonges, pour trouver le mobile des meurtres et résoudre l'énigme avant qu'il ne soit trop tard.



Ce livre est avant tout un formidable roman historique extrêmement bien documenté; on suit chacun des personnages au cœur même de l'Angleterre du Moyen-âge à une période trouble où la peur s'installe. Cherchant à tout pris à devancer la progression de la peste, une bien étrange compagnie se forme, des personnages aux passés troubles et aux présent qui ne l'est pas moins se réunissent dans le seul désir de vivre fuyant face à la peste certes mais fuyant chacun un secret, son mensonge qui risque bien plus surement de le mener à la mort.
C'est avec eux que l'on va traverser une partie de l'Angleterre de rencontre en rencontre, on découvre la vie quotidienne du Moyen-âge au travers des artisans, des croyances, de marchands, d'escroc... Concentré sur les petites gens, ce roman élude tous les aspects politiques, pas de Roi, de Reine ni de Prince ou de ministre, encore moins d'intrigue au château, on est dans la rue de petites villes isolés, dans la campagne, les marais et la forêt.
Présenté comme un thriller historique , je dois dire que l'intrigue est assez peu « policière », on attend longtemps les premiers décès, on attendra plus encore une résolution presque hypothétique. Et pourtant malgré cela j'ai adoré ce livre, c'est avec un réel plaisir que j' ai suivit la destinée des personnages, rendu un brin impatiente par la somme des mystères qui ne font que s'accumuler. J'aurais d'ailleurs apprécié avoir quelques réponses, mais bon comme on ne peut tout avoir, on s'en contente et fort bien pour ma part, le plaisir éprouvé à la lecture est telle que contrairement à ce que l'on peut imaginer ça ne m'a à peine gâché l'impression générale.
Une fin mitigée certes mais un livre d'ambiance que j'ai eu un mal fou à lâcher la tension augmentant de page en page même si les quelques incursions d'événements un brin irrationnel (ou du moins non explicable) m'ont un peu dérangé. J'ai cherché presque en vain à découvrir des réponses, les secrets et les mensonges de chacun, certains mystères étant d'ailleurs plus intéressant que d'autres. Pour être absolument honnête, j'ai été très fier de moi d'être parvenue à en découvrir quelques uns et un en particulier !

Un roman à lire pour son ambiance pour son ancrage historique et sa documentation incroyable mais aussi pour ses personnages typés, une vrai bonne lecture où le plaisir et la détente sont au rendez-vous. Je ne peux que vous conseiller de céder aux éloges mérités et de vous précipiter sur ce livre. Vous allez vous régaler...

 

 

 

.............................................. ...

 

L'auteur et son site officiel

 

http://www.karenmaitland.com/images/karen.jpg

Commenter cet article

Ellcrys 25/01/2011 14:15


Je viens de me l'offrir, j'espère que j'adorerai autant que toi ! Mais à mon avis oui...


Hélène 11/02/2011 14:28



Tu t'ai fait un super cadeau, je suis presque sûr qu' il va te plaire. J'ai hâte de savoir...