L'ampleur du saccage de Kaoutar Harchi

Publié le par Hélène

L'ampleur du saccage de Kaoutar Harchi
Actes Sud / 118 pages




Héritiers maudits d'un effrayant geste collectif attisé par une féroce répression sexuelle qui, trente ans plus tôt, a profané le corps d'une femme et marqué leurs destins respectifs du sceau de la désespérance, quatre hommes liés par la fatalité du sacrilège traversent la Méditerranée pour connaître, sous le ciel algérien, l'ultime épisode de leur inconsolable désastre. Sur un motif de tragédie antique, de crimes réitérés et d'impossible expiation, Kaoutar Harchi retrace, de la nuit d'une prison française à la quête des origines sous les cieux de l'Algérie, la fable funeste d'une humanité condamnée à s'entredéchirer dès lors que ceux qui la composent, interdits de parole ou ligotés par le refoulement de leur mémoire, sont rendus incapables d'exorciser les démons qui gouvernent leur chair animale.



C'est un roman au sujet très intéressant et plutôt réussi malgré quelques bémols.
Ce livre est un puzzle, une construction croisée autour de quatre personnages dont les vies non seulement se font écho mais sont également liées de multiple façon. L'écriture est très sobre, elle donne aux propos beaucoup de force. Je me suis laissée prendre par ce livre, pour moi ce fut une lecture marquante et agréable. Dans L'ampleur du saccage tout est condensé et ramassé, c' est parfois un atout, ici, c'est justement ce qui m' a le plus gêné, j'aurais aimé que l'histoire puisse avoir plus de place pour se développer. La fable proposée par la quatrième de couverture perd de sa force comme si l'histoire s' était trouvée trop à l'étroit dans son costume.


3,5/5

 

 

.......................................

 

......................

 

 

RL2011b

5/7, chez Hérisson

 

mod_article4936025_18.png

3/15

Commenter cet article

Valérie 20/09/2011 16:07


J'avais hâte de lire un avis sur ce roman. Mais à peine plus de 100 pages c'est trop peu pour que je m'attache.