Histoires cruelles de Tom Coraghessan Boyle

Publié le par Hélène

Histoires cruelles de Tom Coraghessan Boyle
Grasset / 412 pages





Cruelles, ces histoires, parce qu'il y est souvent question de vies fracassées par un destin méchamment farceur, mais aussi de bêtes sauvages, d'animaux étranges venant bouleverser le cours de l'existence des malheureux héros de Boyle. Ainsi, dans "Toutes griffes dehors", un pauvre type à la dérive se retrouve, suite à un pari dans un bar, propriétaire d'une espèce de panthère, laquelle va méthodiquement réduire en miettes son appartement - et plus encore. Dans "Cynologie", c'est une jeune femme qui se prend pour un chien.


J'ai un avis plutôt mitigé sur ce recueil de 14 nouvelles. D'un côté c'est indéniablement une lecture agréable et évidemment certaines des nouvelles sont bien meilleure que d'autre. D'un autre côté, je me suis un peu ennuyé, elles sont toutes construites selon le même schémas, elles suivent toutes la même évolution.
L'unité du recueil est évidente : la cruauté, mais bien que les personnages soient en permanence maltraités, la cruauté de l'auteur à leur égard n' y ai jamais ni gratuite ni mauvaise. Chaque histoires utilisent un fond de vérité et même si parfois elles prennent des tours inouïes et surprenant cela reste dans le domaine du possible.
Cependant ce n'est pas un recueil qui m'aura particulièrement marqué, je me souviendrai peut-être de deux ou trois nouvelles mais certainement pas de toutes.


Commenter cet article