Grâce et Dénuement d' Alice Ferney

Publié le par Hélène

Grâce et Dénuement d' Alice Ferney
Babel /304 pages






Dans un décor de banlieue, une libraire est saisie d'un désir presque fou : celui d'initier à la lecture des enfants gitans privés de scolarité. Elle se heurte d'abord à la méfiance, à la raillerie et au mépris qu'inspirent les gadjé. Mais elle finit par amadouer les petits illettrés, en même temps qu'elle entrevoit le destin d'une famille sur laquelle règne une veuve mère de cinq fils.


C'est un très beau livre, une véritable déclaration d'amour au pouvoir des mots et de la littérature. Les mots sont simples, l'écriture est fluide, l'histoire quasi irréelle se déroule avec lenteur. C'est par ailleurs presque trop lent, il m'a manqué de la vivacité, une forme de gaîté. J'ai également regretté que seule Esther est le droit à la parole, j'aurai aimé entendre d'autre point de vue.

4,5/5

.......................................

  ......................

 

 

D'Alice Ferney, j'ai lu : 

Dans la guerre (mon avis)

Grâce et Dénuement (ci-dessus)

Paradis conjugal (mon avis)

Les autres (mon avis)

Commenter cet article

Peut-êtrezazy 08/12/2011 13:44

J'ai commencé à le lire et, j'ai arrêté, je m'ennuyais fermement. L'idée est belle, mais l'écrit en est trop linéaire

Hélène 09/12/2011 18:14



C'est vrai que la construction est plutôt classique et qu 'il n' y a pas beaucoup de rebondissement.


   Dommage...



Mélopée 16/11/2011 22:34


Wow, ça c'est carrément le genre de livres qui pourrait me plaire :)


Hélène 28/11/2011 19:25



C'est sûr,


je retiens l'idée pour un prochain swap si tu ne le lis pas avant !