Dispersés par le vent de Richard Flanagan

Publié le par Hélène

Dispersés par le vent de Richard Flanagan
Flammarion/373 pages





Sonja alors enceinte de son premier enfant va retourné sur les traces de son passé dans ce village de Tasmanie. Elle cherche à comprendre pourquoi sa mère alors qu'elle n' était qu'une enfant est partie les abandonnant son père et elle. Que reste-il du couple qu'ils furent d' émigrés slovène en quête de liberté ? Renoué avec son enfance est devenue une nécessité, les souvenirs qui se réveillent, ceux d'un père absent, violent et buveur lui offreront des réponses douloureuses.



Au delà du roman familiale, c'est une réflexion sur l' imigration, l'intégration et l'éxil. Que reste-il à ses familles déracinés ? Les enfants peuvent-ils échapper au sentiment de déracinement des parents ?
Des passages sont magnifiques presque magiques, derrière la violence des actes et de mots on ressent une forme d'absolu tendresse. Poussé par la seule volonté de vivre les personnages vont de l'avant et réparent petit à petit quelqu' une des fêlures. Alternant dans les chapitres le présent et le passé, Richard Flanagan dépeint avec une débauche de sentiment des vies qui furent brisés mais dont il reste dissimulé par la violence omniprésente, le rejet et la pauvreté d' "un gourbi d'immigré" une part de ce que l'homme a de meilleur. À travers l'histoire de ses parents Sonja se découvre ou redécouvre.
J'ai adoré ce roman, cette atmosphère tout en demi teinte où ce qui ne se dit pas à tout autant voir plus d'importance que ce qui est écrit, la construction qui nous fait oscillé dans des sentiments toujours différents. C'est simplement un livre magnifique à lire sans hésiter.

Ma note : 4,75/5


Vous pouvez lire le premier chapitre sur le site d'Amazone : ICI

.....................

 Richard Flanagan (une photo de Book Reporter) :

Commenter cet article