Des nouvelles en veux-tu, en voilà - Les bons chrétiens de Joseph O'Connor

Publié le par Hélène

Les bons chrétiens de Joseph O'Connor
Phébus Libretto / 233 pages
Préface d'Hugo Hamilton






Rarement je n'aurais été autant séduite par un recueil de nouvelles, sur les 13 présentées dans ce volume seul une ou deux dénotent par leur qualité un niveau en dessous des autres. Chacunes abordent des sujets différents mettant souvent en scène des couples qui iront de désillusion en désillusion. Leurs aventures prennent des allures de souvenir où l'écriture se fait tour à tour tendre, ironique presque cynique, combative.

Dans "La colline aux aguets" on croisera deux amants improbables, dans "Taxi blues" un chauffeur de taxi errant sans destination, dans "La liberté de la presse" un mari est obnubilé par le Daily Sentinel retrouvé dans le sac de sa femme décédé lors d'un accident de train, elle qui ne lisait que le Telegraph ...
Ma nouvelle préférée, difficile, mais peut-être "Ailsa" avec le voisin du dessus s' immisçant peu à peu dans la vie de sa voisine lui subtilisant son courrier. Et puis il y a "L' évier" et ses deux premières phrases : "En rentrant du travail, il vit la vaisselle sale dans l'évier. Il comprit qu'elle l'avait quitté."


Bien que souvent tragique, on sourit et on rit; il y a une forme d'humour désenchanté dans le pathétique et la désillusion de certaines histoires. Joseph O'Connor est un écrivain que je découvre avec ce recueil, je n'ai désormais plus qu'une hâte lire ses autres œuvres en espérant que la magie opère à nouveau.

Une lecture qui m'accompagnera longtemps...


4,5/5


......................

Joseph O'Connor, photo de Rue 89 :

Commenter cet article

Suzanne 15/08/2010 21:48


J'aime beaucoup les nouvelles mais je ne conais cet auteur. Ton commentaire m'incite à prendre note. merci.


Hélène 01/09/2010 10:40



Tu peux y plonger les yeux fermés, ce receuil peut d'ailleurs être un bon moyen d'aborder ce genre. Joseph O'Connor est l'un des plus grand auteurs irlandais.