Ce qui a dévoré nos cœurs de Louise Erdrich

Publié le par Hélène

Ce qui a dévoré nos cœurs de Louise Erdrich
Livre de poche / 343 pages






Chargée de procéder à l’inventaire d’une demeure du New Hampshire, Faye Travers remarque parmi une étonnante collection d’objets indiens du xixe siècle un tambour rituel très singulier. Émue et troublée par cet instrument, elle se prend à l’imaginer doté d’un étrange pouvoir : celui de battre au rythme de la douleur des êtres, comme en écho à la violente passion amoureuse dont il semble perpétuer le souvenir...


Dans ce roman Louise Erdrich nous emmène en territoire ojibwé à la rencontre de ses hommes et de ses femmes. La construction complexe est somme toute assez similaire à celle du précédent roman que j'ai pu lire de Louise Erdrich, Love medicine. C'est une narration qui passe d'un personnage à l'autre, chacun ayant sa part d'histoire à raconter. Le roman commence avec le récit de Faye, celle-ci s'effaçant peu à peu laissant la place à une histoire plus imaginaire, plus cruelle aussi, celle de la création du tambour.
Moins foisonnant, plus facile à appréhender et donc à lire, j'ai eu l'impression que c'était avant tout un prétexte pour évoquer des légendes, le tambour servant de passeur et de symbole. Les premiers chapitres sont assez long, ils pendront cependant tout leurs sens au fil du roman. Passé le début c'est un livre vraiment prenant, de lecture très agréable.

4/5

 

 


...................................




de Louise Erdrich, j'ai lu :

Love medicine, (mon avis)

Ce qui a dévoré nos coeurs (ci-dessus)

La malédition des colombes (mon avis)

Dernier rapport sur les miracles à Little No Horse (mon avis)

Omakayas (mon avis)

Le Jeu du silence (mon avis)

 

 

Commenter cet article