Auras, Tome 1 : Le supplément d'âme de Jean Laudic

Publié le par Hélène

Auras, Tome 1 : Le supplément d'âme de Jean Laudic

Édition Viatao / 445 pages

 

http://i23.servimg.com/u/f23/12/63/29/14/sans_t10.jpg

 

 

 

Quatrième de couverture :
Mère de famille sans histoires, Isabelle voit sa vie basculer lorsque sa sœur Marianne, médecin en quête de thérapies nouvelles, lui propose une régression dans ses vies passées.
Qui est ce Miguel de Gainza, surgi d'un palais andalou pour leur lancer cet étrange avertissement : « 
Vous faites fausse route, ce monde n'est pas celui que vous croyez... Vous nous mettez tous en danger... 
» ?
La quête de la vérité entraînera les deux femmes à travers l'Espagne, sur les traces d'un complot où se joue l'avenir de l'humanité.
Et si l'Église s'était trompée sur la nature de l'âme ?

 

Mon avis :

L'ésotérisme et ses romans sont des sujets que je ne connais que très très peu et surtout auquel je ne suis absolument pas habituée . C'est donc avec curiosité que je me suis plongée dans le premier tome de cette trilogie. Autant préciser de suite que j'ai été agréablement surprise par ma lecture, moi qui avait peur d'être perdu, je l'ai été mais dans les cents premières pages seulement. Dès le début donc j'ai été perdu, les notions tel que les auras (de différentes couleurs), la régression (d'Isabelle) 84, la bulle (mise en place par Gilles) ..etc m' étaient tellement étrangère que j'aurais apprécié avoir plus vite des explications. Un début de lecture des plus laborieux, et puis je me suis habituée à l'étrangeté et aux thèmes abordés, plus je progressais et plus j'appréciais ma lecture.

L'intrigue est vraiment bien construite et passé les premières pages le mélange entre le réel et l' imaginaire fonctionne agréablement. L'histoire évolue lentement, on sent que l'auteur a choisi dans ce premier tome de bien placer ses pions. Les personnages nous sont attachants par leurs actes et si j'avoue avoir un petit faible pour le scepticisme affiché et assumé de Christophe, j'ai l'impression qu'ils ne nous ont pas été assez présenté, on ne les connait finalement qu'assez peu. Les rapports qu'ils entretiennent sont traités et évoluent un peu trop rapidement à l'exemple de l'histoire que l'on voit naitre entre Marianne et Augustin. Il y a également quelques répétitions et des passages qui n'apporte que peu à l'histoire du moins dans ce premier tome.

C'est tout de même une lecture distrayante et agréable, j' attendrai avec intérêts le développement de cette histoire dans les tomes suivants en espérants que le plaisir se poursuive...



Je remercie les éditions Viatao qui m’ont permis de découvrir cette trilogie, le forum A travers les mots … une histoire grâce à qui ce partenariat a pu se faire et Belledenuit, qui se donne énormément de mal.

 

 

..........................................

L'auteur

http://www.temptingplaces.com/stock/img/jean-laudic-auras.jpg

Commenter cet article

acacia 06/12/2010 15:18


Un ami m'a offert ce roman que je ne connaissais pas... Quelle belle surprise! D'abord l'héroïne est une femme, ça nous change des thrillers habituels. Et puis il y a l'histoire. Un peu déroutante
au début mais super originale et passionnante. J'ai dévoré le bouquin. Vivement la suite!


clairdelune 24/11/2010 15:09


Je suis en train de le lire et j'aime assez pour l'instant. Le début m'a plu même si on n'a pas énormément d'explications (je pense que ça viendra au fur et à mesure). Mais tu as raison, la
relation entre Marianne et Augustin va bien trop vite... les liens mettent normalement plus de temps à se tisser (enfin je crois ^^')