Trilogie de Tora, Tome 1 de Herbjorg Wassmo

Publié le par Hélène

La véranda aveugle, Trilogie de Tora, Tome 1 de Herbjorg Wassmo

Actes Sud / 286 pages






C'est l'histoire d'une jeune fille, Tora, qui depuis sa naissance vit dans la souffrance, fruit d'une liaison entre sa mère et un officier allemand, montré du doigt, traité de bâtarde, elle est rejeté par l'ensemble des habitants de ce petit village d'une île perdu au fin fond de la Norvège. Elle vit dans un petit appartement avec sa mère souvent absente, indifférente  et son beau père qui la violente et abuse d'elle. Elle aime se réfugier dans le grenier de son oncle Simon, là à l'abri de toutes les vieilleries, elle se rêve d'un futur meilleur, libéré de tous calvaires dans les bras d'une grand-mère allemande inconnue.  Et puis, il y a ses petits instants de bonheur qu'elle trouve auprès de sa tante Rakel et de ses amis...




Ce roman est comme un très beau film en noir et blanc perdu au pays de la couleur et de la trois dimensions.
C'est un véritable plaisir de lire un roman dans lequel se dégage une telle maîtrise de l'écriture. Celle -ci est fouillé, précise, elle joue avec les mots afin de recréer l'ambiance close de l'île, de nous y projeter. On partage les vies des différents personnages, leurs tristesses, leurs désespoirs, leurs éphémères moments de joie. Des premiers au second rôle, tous ont des sentiments et des caractères extrêmement bien campés, se sont de vrai personnages à part entière.
Et puis il y a Tora, c'est son livre et pourtant elle ne semble pas y tenir le premier rôle. Un peu comme si l'auteur avait voulu ne pas lui accorder plus d'importance à elle plutôt qu'aux autres habitants de l'île mais malgré la place qu'il veux lui accorder, l'écriture change lorsqu'elle parle de Tora, elle devient plus vivante et profonde, plus parlante. C'est une façon insensible de la distinguer des personnes qui vivent autour d'elle.
J'ai éprouvé une sorte de tendresse empreinte de tristesse et de pitié devant la détresse et le malheur de cette petite fille. J'ai trouvé certains passages difficiles et révoltants, d'autant plus que ce livre est par ailleurs emplie de douceur et de poésie. Ce décalage renforce nos impressions et sentiments.
Un très beau livre coup de coeur que je ne peux que conseiller...


Ma note : 5/5



Photos de Herbjorg Wassmo




Commenter cet article

Julie Ménard 21/02/2010 17:13


J'ai lu les trois romans, ayant trouvé le premier dans une bibliothèque, comme ça.J'ai été très impressionnée par ses descriptions des sentiments. Toujours accompagnés par la force de la nature.
J'ai du faire toutes sortes de démarches pour avoir le troisième tôme. ¨ca valait la peine. On se sent dans le même espace qu'elle, quand elle décrit les choses. Ça va plus loin que la vie
ordinaire des gens.