Un sur deux de Steve Mosby

Publié le par Hélène

Un sur deux de Steve Mosby

éditions Sonatine, 415 pages



C'est un grand jour pour Mark Nelson, lui qui depuis la mort de sa petite amie ne vit plus que pour son travail, a obtenu un poste dans l'équipe de John Mercer, flic de légende qui vient de retrouver son poste après une longue dépression.
C'est justement le moment que choisit l'ennemi intime de John Mercer pour recommencer son jeu macabre. Jeu ? Oui jeu, car c'est bien a un jeu ... sur l'amour auquel s'adonne ce tueur lui qui s'en prend aux couples ne laissant qu'un des deux amants en vie.
Dès lors, lorsqu'une jeune femme et son compagnon sont enlevé nos deux acolytes n'ont plus que quelques heures pour les retrouver ; vivant tous deux.
Seulement, les apparences sont trompeuses, peu à peu se révèle le plan du tueur d' une manipulation machiavélique...




A partir de là le puzzle est lancé. C'est un vrai thriller, un petit bijou mélangeant hardiment dans une intrigue obsédante les grands classique de la littérature policière, n'hésitant pas à nous faire lire des scènes cauchemardesques. Il réutilise et bouscule les codes.

Je me suis laissé prendre par l'intrigue de ce roman où chaques pages distillent une tension supplémentaire. Cette tension est d'ailleurs renforcée par la construction en puzzle et en forme de compte à rebours. J'ai été également séduite par sa façon de réutiliser et de bousculer l'ensemble des codes du policier s'offrant au passage une une mise en scène dépaysante de ce genre littéraire.  
Plutôt que de vouloir trouver le coupable, on veut tout simplement savoir. Savoir quoi ? On ne sait pas, peut-être simplement le pourquoi du comment.
Une petite notre négative tout de même, il y a beaucoup de personnages et j'ai eu un peu de mal au début à m'y retrouver. C'est un roman policier très réussi, malgré tout je fut quand même soulagé de voir arriver la fin, de lire la dernière horreur.
Le denouement est mené tambour battant, un peu trop rapidement à mon goût.
Enfin et pour conclure, c'est un policier à découvrir dont on peu facilement imaginer une adaptation cinématographique...

Ma note : 4,5/5




Steve Mosby / Photo tiré du Blog Le Parisien



À voir ...
Sur le Blog du parisien : une interview de Steve Mosby
Sur la toile : le Blog de Steve Mosby et sa page sur Myspace


Commenter cet article