Allah n'est pas obligé d' Ahmadou Kourouma

Publié le par Hélène

Allah n'est pas obligé d' Ahmadou Kourouma

233 pages aux éditions du seuil






 Birahima 10 ou 12 ans, un gosse de la rue, d'un "foutue pays d'Afrique". Son père est mort, sa mère qui marchait sur les fesses également, il est alors confié selon la coutume à sa tante Yacouba. Dès lors accompagné par le féticheur, ils s'engagent dans une poursuite effréné à la recherche de la tante. Mais voilà, ils doivent "chercher partout, partout dans le Libéria et la Sierra Leone de la guerre tribale" et pour survivre chacun se trouve un métier. Le féticheur fait des fétiches protecteur contre les balles, Birahima lui "fait tralala avec sa Klach".





 Le titre complet "Allah n'est pas obligé d'être juste avec toutes les choses qu'il a créées ici-bas", est un reflet de la fatalité que l'on retrouve tout au long de ce livre. Le regard proposé est désarmant pour nous occidentaux, révolté par l'existence de ces enfants soldat. Il résume, énumère les horreurs commises et vécues et puisqu'"Allah n'aurait pas voulu qu'une bouche qu'il a créé reste vide" pourquoi Birahima ne pourrait-il pas faire des affaires. ATROCE
On s'habitue vite au parler " petit nègre" parsemé par les définitions de plusieurs dictionnaire. Par contre au delà de la dénonciation des small-soldier, on tourne vite en rond. Dommage
Je suis encore partagée : j'ai aimé l'histoire de ces enfants mais déçu également et j'ai peur que cette déception prenne le pas.

Certes je vous dirai que c'est à lire mais que si c'est le thème des enfants soldats qui vous intéressent alors il y a des livres nettement mieux. Mais cela reste une affaire de goût !

Ma note : 3,75/5

Commenter cet article