Les prisonniers du Paradis d' Arto Paasilinna

Publié le par Hélène

Les prisonniers du Paradis d' Arto Paasilinna

Gallimard Folio / 204 pages





Un avion qui fait un amerrissage forcé avec à son bord des sages-femmes et des bûcherons - à proximité quand même d'une île. Voici les naufragés qui s'organisent, chacun retrouvant vite ses habitudes : les Finlandais distillent de l'alcool et ouvrent le « Café de la jungle ». Les Suédoises mettent sur pied un centre de planning familial - n'oublions pas qu'il y a vingt-huit hommes et vingt-six femmes échoués sur la plage. Une plage de sable blanc bordée de cocotiers et où finalement, entre chasse, pêche et culture, la vie ne va pas être désagréable du tout. Au point que certains n'auront aucune envie de retrouver la « civilisation » quand un navire américain s'approche et que son commandant veut évacuer les joyeux naufragés. Des problèmes aigus vont alors se poser...



Je me doute bien de ce que quelques uns d'entre vous ont du se dire après avoir lu le résumé, eh, oui, encore un livre où des hommes échouent sur une île déserte... Ce fut en tout cas ma première réaction ; première, j'ai l'occasion de lire des livres partant de cette situation d'isolement et de solitude que je pensais avoir fait le tour de se sujet. Mais c'était sans compté Arto Paasilinna qui a su en s'emparant d'un sujet déjà maint et maint fois abordé en quelque sorte renouvelé le thème. Oh, rien de fantastique, pas de grande idée novatrice on reste dans le classique mais le tout à la sauce Paasillina. La recette n'a pas changé mais avec moi, elle fait toujours mouche. Ici, avec humour et légèreté, la fable déguise une réflexion sur la vie en société faisant au passage une éloge à peine déguisé au système économique s'inspirant du modèle communiste. Un livre plaisir qui a su à mon sens se démarquer des autres.
Une bouffée de plaisir et d'oxygène, vraiment vraiment très agréable …

Ma note : 4/5
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article