Je vais bien, ne t'en fais pas d'Olivier Adam

Publié le par Hélène

 Je vais bien, ne t'en fais pas d'Olivier Adam

édition Le dilettante / 186 pages





Non, non, non et encore non !

J'ai beau y réfléchir, je n'ai pas trouvé les mots forts, l' émotion violente tant vanté. Je n'ai été ni bouleverser ni toucher mais plutôt très vite très très agacé par cette Claire qui ne fait rien d'autre que de pleurer, une victime parfaite en somme. Et puis j'ai été très vite très très agacé également par le style même de l'écriture que j'ai trouvé absolument sans aucun intérêt, plat, et lassant. Un mérite tout de même : avoir si bien su rendre dans les mots et l'histoire la triste routine d'une vie déprimante.
En réalité, je me suis tellement ennuyer, je l'ai trouvé si nul et déprimant que je n'arrive à y voir qu'un seul point positif, éloigner totalement de moi la menace de panne de lecture pour cause d'excès de coup de cœur qui planait au dessus de ma tête depuis quelques semaines. Alors heureusement pour moi lorsque je croise ce genre de livre, plutôt que de me faire déprimer, ils ont une tendance inévitable à me mettre quasi immanquablement en colère . Comment se fait-il qu'un auteur ose présenter un texte pareil ? Comment se fait-il qu'un éditeur l' imprime ? Non vraiment ça me dépasse … mais je vais bien, ne vous en faites pas !



Ma note : 1/5



Commenter cet article