Syngué sabour, pierre de patience d'Atiq Rahimi

Publié le par Hélène

 Syngué sabour, pierre de patience d'Atiq Rahimi

P.O.L/155 pages

Prix Goncourt 2008





Femme afghane/ Amnesty International



Un extrait :

« Avant qu'elle ait ramassé son voile, ces mots surgissent : ''Syngué sabour ! » Elle sursaute, « voilà le nom de cette pierre : syngué sabour, pierre de patience ! la pierre magique! », s'accroupit auprès de l'homme. « Oui, toi, tu es ma syngué sabour ! » Elle effleure son visage délicatement, comme si elle touchait réellement une pierre précieuse. « Je vais tout te dire, ma syngué sabour, tout. Jusqu'à ce que je ma délivre de mes souffrances, de mes malheurs, Jusqu'à ce que toi, tu ... » Le reste, elle le tait. Laisse l'homme l'imaginer.
Elle quitte la chambre, le couloir, la maison … »
(p91)




Personnellement j'ai adoré, presqu'autant que son roman précédent ; '' Syngué sabour, pierre de patience'' en est si proche et si différent à la fois, Atiq
Rahimi a réussi à se renouveler, tout en gardant le meilleur de ''Terres et cendres'' .
L'histoire m'a touché, la voix de cette femme m'a happé, ce huis clos lancinant m'a envouté. Il y a quelque chose de magnifique dans ce style ajouté y une originalité dans la façon dont l'écriture est menée et vous obtenez ce petit livre si précieux. Rien ne nous précise que l'histoire se déroule en Afghanistan et à mon sens, bien plus que de parler de la condition des femmes Atiq Rahimi dénonce le versant sombre de l'islamisme.
Le temps s'écoule lentement au rythme des gouttes, lentement, la narration si particulière reste isolé dans cette chambre, centré autour du corps de l'homme.
 
Par contre  le vocabulaire vulgaire par moment de cette femme m'a souvent fait tiqué … et je l'ai tout au long du livre perçu comme superflue et inutile. C'est dommage car sans cela, ce livre aurait certainement pu être un coup de coeur pour moi mais cette vulgarité en décalage avec l'histoire fut à mon avis par bien trop présente pour que je puisse pouvoir en faire abstraction.
Cela reste cependant un très beau livre, à lire et à offrir, une très belle lecture en somme...

Ma note : 4,5/5



Commenter cet article